deenesfrnb

Per Arne Glovigen

Per Arne Glorvigen appartient aux principaux bandonéonistes d’aujourd d’hui.

Ce n’est qu’à l’âge de 25 ans qu’il est entré en contact avec cet instrument pour la première fois, après avoir déménagé à Paris où il rencontre le maestro argentin du bandonéon, Juan José Mosalini. Au bout de deux ans d’études avec M. Mosalini et plusieurs séjours à Buenos Aires, M. Glorvigen lance sa carrière de bandonéoniste professionnel.

Au-delà du tango, M. Glorvigen a élargi le répertoire du bandonéon en jouant de tout, du baroque au kletzmer en passant par la pop et surtout par la musique contemporaine.

Les jeunes compositeurs Willem Jeths (Pays-Bas) et Bernd Franke (Allemagne) ont tous les deux dédié des concertos à M. Glorvigen. Avec le Quatuor Alban Berg il a crée une nouvelle piece du compositeur autrichien Kurt Schwertsik «Adieu, Satie» qui est sortie en CD chez EMI Classics en 2004.

Parmi ses partenaires musicaux, nous trouvons des artistes tels que Giora Feidman (clarinette), Göran Söllscher (guitare classique),le Quatuor à cordes de Leipzig,le Quatuor Vertavo,le BBC Symphony Orchestra,l’Orchestre Guiseppe Verdi de Milan, l’Orchestre Philharmonique d’Oslo, l’Orchestre National de Russie, l’Orchestre Symphonique de Göteborg et Les Solistes de l’Orchestre de Paris. Cependant, son principal collègue reste le violoniste Gidon Kremer, avec qui il a enregistré quatre CD et joué près de 100 concerts dans le monde entier.

Per Arne Glorvigen a également travaillé dans le divertissement, et il est l’auteur du spectacle comique à succès Tangotanko, où il compare son village d’origine dans les montagnes norvégiennes à Buenos Aires.

Per Arne Glorvigen étudie actuellement de la composition avec Eric Tanguy à Paris.

Enregistrements pour Auvidis,Sony Classical,EMI Classics, Nonesuch, Teldec et Deutsche Grammophon.